Mardis de l'espace 2018-2019

Lancement de la nouvelle saison des Mardis de l'espace le mardi 16 octobre ! Écoutez dans une atmosphère détendue, des experts et personnalités du spatial répondre aux interrogations du moment et intervenez pour poser la question qui vous brûle les lèvres, une fois par mois.

Depuis 2011, tous les 3e mardis de chaque mois, le CNES, en partenariat avec l'association Bar des Sciences, organise les Mardis de l’espace, soirées ouvertes à tous, de 19h30 à 21h30. Elles auront lieu au Café du Pont Neuf à Paris d'octobre à décembre 2018 (entrée libre), puis au Café Le Lutèce à Paris de janvier à juin 2019 (entrée libre).

Les soirées s’articulent autour d’un thème spatial. Un journaliste fait le lien entre les intervenants et les questions du public. Un pianiste ponctue la soirée d’intermèdes musicaux. À cette occasion, vous pourrez dialoguer avec les experts du CNES et d'autres organismes scientifiques et institutions sur des sujets aussi variés que la conquête de Mars, les films de science-fiction ou encore la future fusée Ariane 6.

is-mardi-espace-grand-large.jpg

Panoramique des mardis de l'espace
Crédits : Arnaud Vicari.

Après chaque séance, retouvez les enregistrements audio des soirées dans cette page, en podcast, sur Deezer et iTunes.

badge_itunes-lrg.png


Crédits : Arnaud Vicari.

Suivez les soirées des Mardis de l'espace sur @CNES et avec #CNEStweetup

Les rendez-vous

16 Octobre 2018 - Centre Spatial Guyanais : une porte vers l'espace

Le 9 avril 1968, la première fusée s’élançait depuis Kourou en Guyane française.

Aujourd’hui le centre spatial guyanais est devenu le port spatial de l’Europe. Ariane 5, Vega et Soyouz nous assurent l’accès autonome à l’espace. Le CSG est un lieu de contrastes, à côté des activités de hautes prouesses technologiques et  parc naturel pour la faune sauvage de 690 km2.

Intervenants : Bernard Azema et Pierre Guilhem



20 Novembre 2018 - BepiColombo : lever le voile sur Mercure

Lancée en Octobre 2018, la mission européo-japonaise BepiColombo a pour objectif l’étude détaillée de Mercure. Après 7 ans de voyage la sonde va larguer deux orbiteurs : MPO qui va étudier la surface et la structure de la planète et MMO qui va analyser la magnétosphère et son interaction avec le vent solaire. Cette mission va nous permettre de mieux connaitre la planète la plus proche du soleil dont la température à l’équateur est de 430°C, alors qu’à ses pôles elle peut descendre à -180°.

Les intervenants  : Francis Rocard et Yves Langevin


18 Décembre 2018 - La conquête de l'espace, jusqu'où ?

L’Espace reste un milieu hostile, où les distances à parcourir et les temps de trajet sont immenses à l’échelle d’une vie d’Homme.

Entre esprit pionnier, développement de la nouvelle économie de l’Espace dans l’Espace, enjeux de développement durable, vision territorialisée de l’Espace et vision de bien universel, se pose en filigrane les questions de savoir : quelle conquête de l’Espace voulons-nous ? Jusqu’où l’Homme est-il prêt à aller pour conquérir l’Espace ?

Les intervenantes Isabelle Sourbes-Verger et Murielle Lafaye

 


15 Janvier 2019 - CFOSAT

Etudier les caractéristiques du vent et les vagues à la surface des océans, telle sera la mission du satellite CFOSAT.

Il va permettre de réaliser des prévisions en météorologie marine plus précises, avec la possibilité d’anticiper des évènements extrêmes comme les fortes tempêtes et les cyclones. CFOSAT permettra également aux climatologues d'en savoir plus sur les échanges entre l'océan et l'atmosphère, qui jouent un rôle crucial dans le climat.

les intervenants : Danièle Hauser et Pierre Castillan

 


19 Février 2019 - Charte Espace et Catastrophes majeures

Mettre la technologie spatiale au service des équipes de secours lors des grandes catastrophes, tel est l'objectif de la Charte internationale "Espace et catastrophes majeures". Initiée par le CNES et l’ESA en 1999, cette charte regroupe aujourd'hui 16 agences spatiales. Afin d’apporter au plus vite une aide aux populations sinistrées et aux équipes de secouristes engagées sur les zones touchées, les membres de la Charte assurent une veille permanente : après avoir vérifié la pertinence et l’honnêteté de la demande, l’objectif est de programmer des prises de vue spécifiques et de faire parvenir au plus vite des images aux personnes et aux services qui en ont le besoin.

L'intervenante Claire Tinel

 


26 Mars 2019 - InSight/SEIS

Le sismomètre du CNES SEIS a pour mission d’écouter « battre le cœur de Mars ». Il est intégré sur l’atterrisseur de la Nasa InSight qui va étudier pour la première fois l’intérieur de la planète rouge. C'est un sismomètre capable de mesurer de micro séismes sur l’ensemble de la superficie de Mars. Pour arriver à cette précision il a fallu relever de nombreux défis technologiques.

Les intervenants : Francis Rocard et Philippe Lognonné


16 Avril 2019 - Comment vivra-t-on dans l’espace ?

Imaginer et penser la vie quotidienne dans des futures bases humaines spatiales, c’est répondre à des questions extrêmement concrètes : Comment produire de la nourriture localement ? comment imaginer des habitats dans des environnements à faible gravité ? quels seraient les divertissements ? comment se soigner in situ ? pourra-t-on élever des enfants dans une station spatiale ?

Pour répondre à ces questions, le CNES a créé un groupe de prospective avec des architectes, des agriculteurs, des médecins et d’autres experts de la société civile. Le fruit de leurs travaux rendra peut-être possible la colonisation de l’espace à long terme.

L'intervenant :  François Spiero 

 


21 Mai 2019 - Astéroïdes et géocroiseurs

Les astéroïdes sont des petits corps extrêmement nombreux dans le Système solaire (800.000). 70.000 d’entre eux se trouvent dans la ceinture principale entre Mars et Jupiter. Leur composition est très diverse : de la roche, du carbone, des métaux et de l’eau. 

Deux missions spatiales vont étudier cette années ces corps fossiles du système solaire :

  • Hayabusa2 qui après 4 ans de voyage, à l’été 2018 a atteint l’astéroïde Ryugu. Elle doit y déposer le petit atterrisseur franco–allemand Mascot qui analysera le sol in situ. La sonde va se poser le temps d’une seconde sur l’astéroïde pour faire des prélèvements et les rapporter ensuite sur Terre.
  • La mission américaine OSIRIS-Rex qui va étudier l’astéroïde géocroiseur Bénou pour nous en apprendre plus sur sa composition et sa trajectoire.

Les intervenants : Francis Rocard et Patrick Michel 


 


18 Juin 2019 - Taranis

Chez les celtes, Taranis est le dieu du ciel, de la foudre et du tonnerre. Un nom prédestiné pour un satellite qui va étudier les gigantesques « flashs lumineux » de 30 à 90 km de haut qui explosent au-dessus des gros nuages d'orages tels ceux de la ceinture intertropicale. Taranis apportera ainsi des données uniques pour comprendre les mécanismes à l’origine des transferts d’énergie s'effectuant à la suite d'éclairs entre l’atmosphère, l’ionosphère et la magnétosphère, ainsi que leurs possibles impacts sur l’environnement de la Terre.

Les intervenants : Christophe Bastien-Thiry et Jean-Louis Pinçon

 

Infos pratiques

accès et règles du jeu

Mardis de l'espace de 19h30 à 21h30 - 1e étage du Café du Pont Neuf, 14, quai du Louvre, 75001 Paris (métro/RER Châtelet-Les Halles et métro 7 Pont-Neuf).
Entrée libre.
Règles du jeu pour vous enivrer de connaissances :
6€* pour toute 1ere consommation (café, thé, soda, bière 25 cl, verre de vin…)
10€* pour toute 1ere consommation d'un niveau supérieur (whisky, gin, porto, bière 50 cl...).

*Majoration de la 1ere consommation appliquée également si elle accompagne un plat.


Animation

  • Ces soirées sont organisées par le CNES et l'association Bar des sciences
  • Paul de Brem, journaliste scientifique, présente et mène les débats
  • Xavier Ferran, pianiste, pose quelques virgules musicales

Podcasts des mardis précédents

(Ré)écoutez les mardis de l'espace  en podcast

Pour se faire cliquez ici et faites votre sélection.

Bonne écoute !